7 bonnes raisons de prendre des vacances à la Réunion !


7 bonnes raisons de prendre des vacances à la Réunion

Partir en vacances à la Réunion est un rêve que beaucoup d’entre vous souhaitent réaliser tout comme la plupart des réunionnais qui ont quitté l’île pour diverses raisons.

 

Aujourd’hui, dans ce nouvel article,  je vous donne 7 bonnes raisons pour profiter du soleil ! Je vous propose une solution pour faire fi des saisons en boudant le froid de l’hiver ou les giboulées de mars.

7 bonnes raisons  pour vous aider à passer à l’acte ! Destination : l’Océan Indien, entre l’île Maurice et Madagascar, au cœur des Mascareignes, sous les filaos et les cocotiers ou en pleine montagne, pour un séjour parfait et des vacances paradisiaques à la Réunion!

 

Raison n°1 : Des vacances à la Réunion pour sa richesse naturelle

 

A la Réunion, vous allez découvrir une nature exceptionnelle « du battant des lames au sommets des montagnes« .

Parsemée de sentiers et de plantes garnies endémiques, cette nature préservée séduira aussi bien les randonneurs débutants en quête de beauté que les sportifs de haut niveau à la recherche de performance et de dépassement de soi dans un Grand Raid.

Dans tous les cas de figures, ces amoureux de la rando seront captivés par les somptueux points de vues et panoramas à couper le souffle.

 

La population réunionnaise ainsi que les pouvoirs publics ont compris l’importance et l’enjeu de sa biodiversité, en créant un Parc National classé au Patrimoine Mondial de l’UNESCO. Plusieurs kilomètres de côtes  réunionnaises ont également été délimitées par une réserve marine – nurserie de poisson et de planctons-  afin de favoriser la préservation de la diversité des espèces et les récifs coralliens.

Désormais, quasiment  la moitié des côtes réunionnaises et le coeur VERT de l’île sont protégés. Véritable trésor pour des vacances à la Réunion en pleine nature à la découverte de la faune et de la flore luxuriante, cette richesse naturelle ne laissera personne indifférent.

 

Raison n°2.     Des cirques majestueux et un volcan actif

 

Appelée « l’île intense », la Réunion est un bijou volcanique dans l’Océan Indien. En effet, cette île, anciennement appelé Bourbon,  a été enfanté par un volcan, le Piton des Neiges, qui, en mourant il y a 20 000 ans, a donné la Vie. Son sommet, le point culminant de l’île et des Mascareignes – à environ 3100 m d’altitude – attire bon nombre de visiteurs assoiffés d’air pur et de levers de soleil.

 

Telle une mère qui porte son enfant, le Piton des  Neiges a sur son flanc gauche (sud-est) un jeune volcan actif, « La Fournaise », qui culmine à 2631 mètres d’altitude. C’est bien cette Fournaise qui régale la Réunion de ses jets et coulées de laves presque chaque année. Spectacle époustouflant garanti !

Cette fréquence élevée d’éruptions  classe la Fournaise parmi les volcans les plus actifs au monde !

Ce qui fait du volcan de la Fournaise et de ses nombreux pitons, un des points d’intérêt de la région.

 

 

 

 

 

L’érosion a creusé des cirques (CILAOS, SALAZIE et MAFATE) – de belles chaînes de montagnes, refuge des premiers esclaves marrons – qui laissent entrevoir un relief déchiré recouvert du manteau VERT de cette végétation endémique inégalée qui en adoucit les contours.

 

 

Raison °3.   Rendez-vous amoureux … pour baleines à bosse

 

La Réunion est chanceuse !

En effet, les eaux chaudes de l’Océan Indien attirent de nombreuses baleines à bosse qui choisissent les eaux de la Réunion pour s’accoupler ou donner la Vie.

 

A la Réunion, pendant l’hiver austral, qui correspond à l’été en Europe, il est coutume de voir des baleines en compagnie de leur baleineau.

Pour ma part, c’est toujours émouvant de voir ce spectacle et cet apprentissage de la vie!

Il est possible lors de sorties en bateau, de les approcher pour les observer de plus près tout en les respectant. En effet, une « charte pour une approche et une observation responsables des baleines à bosse » a été mise en place. Elle est aujourd’hui bien respectée.

 

Raison n°4 :     Sa richesse culturelle

 

La langue officielle de ce département et région d’OUTRE-MER est la langue de Molière : le Français.

De par son histoire et sa position géographique stratégique sur la route des épices, on retrouve ici des réunionnais qui ont reçu en héritage la langue maternelle de leurs aïeux.

Ainsi à la Réunion, on peut entendre des réunionnais parler le Hindi, le Tamoul, l’Arabe, le Mandarin, le Malgache, etc. Ces langues font souvent le lien entre le culturel et le cultuel.

 

Cependant, « la colonne vertébrale » qui unit  les réunionnais est la langue créole. Cette passerelle, ce trait d’union, c’est la langue de tous les jours, la langue populaire, le langage du cœur.

 

Le créole réunionnais est la mutation d’un vieux français dont la base lexicale repose sur d’anciens dialectes du nord – le « Gallo » et le « Normand »- et qui s’est enrichie de  l’apport des langues des autres cultures.

 

Un des fers de lance de la richesse culturelle de la Réunion est le MALOYA.

Le MALOYA c’est à la fois une musique, un chant et une danse traditionnels, qui remontent au temps de la colonisation et de l’esclavage.

 

Avec le sang « metissé », c’est un beau cadeau que les ancêtres esclaves ont laissé aux réunionnais d’aujourd’hui.

 

Réservé au début de sa création au culte des ancêtres lors des services KABARE (Rituel aux ancêtres), le Maloya est devenu au fur à mesure une complainte, une prière, un blues métissé traditionnel dont les paroles évoquent les difficultés du quotidien et revendiquent un monde plus juste, plus équitable.

Ce MALOYA  a été primé et classé au Patrimoine culturel immatériel de l’humanité de l’UNESCO depuis 2009 au même titre que le TANGO.

 

A la Réunion, l’année est rythmée par de très nombreuses manifestations aussi bien artistiques (Sakifo, Leu Tempo Festival, Electropicales), que sportives (Le grand Raid : le diagonale des fous, Odyssea : la course contre le cancer), ethniques (La fête des lumières le DIPAVALI, le jour de l’an Chinois, 20 désamb : l’abolition de l’esclavage), ou encore culinaires ou architecturales (Journées du Patrimoine, Maisons coloniales).

Dans un souci de valoriser le savoir-faire réunionnais, la Réunion a fait le pari  de réintroduire en 2007 le café « Bourbon Pointu » pur arabica issu d’un caféier endémique de l’île. Cette réintroduction fut un succès ! Il est le café le plus cher au monde dont les Japonais raffolent!

 

Raison n°5.   Une Terre créole à la culture métissée

 

La Réunion fait vraiment honneur à son nom !

 

Son histoire économique et son passé colonial font de la Réunion une terre où le métissage a jeté son ancre dans l’archipel des Mascareignes.

 

La Réunion rassemble en son sein diverses cultures, origines (européennes, africaines, indiennes, chinoises, etc.), religions (chrétienne, musulmane, juive, tamoul, bouddhiste, animiste) et des courants philosophiques différents.

 

C’est un territoire hors du commun où toutes les couleurs de peau et les religions se côtoient.

Tous cohabitent dans un « vivre-ensemble » et une « tolérance » toujours cités en exemple et qui questionnent aussi bien la Métropole que d’autres pays.

 

Il n’y a pas vraiment de notions de communauté. C’est la Réunion !

Le mélange des cultures se ressent aussi dans la gastronomie.

La Gastronomie réunionnaise tire profit des apports culturels de la cuisine française mais également  indienne, chinoise, et africaine !

Néanmoins, il existe à la Réunion des plats typiques comme le fameux « rougail saucisses » ou le « cari cok la kour ».

 

Raison n°6.   Un paradis pour les voyageurs sportifs et actifs

 

Pour les amateurs d´aventure, voyager à la Réunion est la garantie de sensations fortes !

 

Sa géographie permet une gamme variée d’activités sportives :

  • Pour se détendre
  • Pour évacuer la pression d’un quotidien bien chargé
  • Pour se dépasser en repoussant ses limites.

L’île est un grand terrain de jeux. Chaque altitude et chaque région ont leurs activités spécifiques :

 

  • Découvrir le lagon ou la diversité marine lors des escapades nautiques avec Masque et Tuba.
  • Faire de la plongée en apnée ou avec bouteille
  • Se laisser porter – et parfois propulser – par les alizés sur un Kitesurf
  • Dompter les vagues des spots de surf de réputation mondial
  • Glisser sur les vents chauds et s’émerveiller de la splendeur de la Réunion lors d’un vol en parapente ou d’un saut en parachute.
  • Découvrir les bassins tropicaux pour des baignades rafraîchissantes
  • franchir les cours d’eau en découvrant les joies du rafting et du canyonig
  • Faire des randonnées à votre rythme pour les amateurs de marches ou devenir « un fou parmi les fous » du grand Raid – la diagonale des fous ! – pour les passionnés de trail !
  • Escalader une  des vingtaines falaises abruptes de la Réunion.
  • Réaliser une ascension des volcans pour des levers de soleil inoubliables.

Voilà quelques exemples d’activités à vous couper le souffle ! Il y a beaucoup d’autres formes d’aventure qui vous attendent tout au long de vos vacances à la Réunion.

 

Raison n°7 :     Pour un ECOTOURISME à la Réunion.

 

La Réunion a pris conscience de l’intérêt de pratiquer un tourisme en osmose avec la flore et la faune, comprenant que la richesse de l’être humain et son environnement passe par la rencontre, la découverte et le partage!

 

C’est l’implication de l’ensemble des acteurs de l’île qui permet de préserver sa beauté par des offres qui favorisent l’écotourisme.

 

Aujourd’hui, beaucoup  de réunionnais comprennent que ce mode de tourisme est un tourisme VERT alternatif gagnant-gagnant.

Ainsi, en apportant un service de QUALITÉ et PERSONNALISÉ, ils ont l’opportunité de dire la Réunion, de dire leur Réunion, au-delà des clichés des cartes postales, et de présenter par ce biais leurs produits locaux qui mettent en valeur leur savoir-faire et l’accueil chaleureux si réputé des réunionnais.